جمع بندی تاریخچه لباس فارغ التحصیلی و ابن سینا

تب‌های اولیه

4 پستها / 0 جدید
آخرین ارسال
تاریخچه لباس فارغ التحصیلی و ابن سینا

[="Arial Narrow"][="DarkOliveGreen"]سلام
گشتی که در اینترنت زدم متوجه شدم در رابطه با تاریخچه لباس فارغ التحصیلی دو دسته هستند:
1- این لباس از لباس کشیش ها الهام گرفته است.
2- این لباس از لباس ابن سینا الهام گرفته است.

از کارشناس محترم می خواهم روشن کند حقیقت قضیه چیست؟[/][/]

پاسخ کارشناس

با نام و یاد دوست




کارشناس بحث: استاد ممسوس

پرسش:
آیا لباس فرم فارغ التحصیلی دانشجویان از لباس کشیش ها و یا از لباس ابن سینا الهام گرفته شده است.؟

پاسخ:
در خصوص لباس فارغ التحصیلی دانشجویان خارجی یا ایرانی مبنی بر الگو پذیری از لباس ابن سینا هیچ منبع و ماخذ تاریخی وجود ندارد که ثابت کند لباس مذکور شبیه به لباس ابن سیناست به نظر می رسد الگو پذیری این لباس از لباس کشیشان قرون وسطی باشد زیرا شباهت به لباس های آنان دارد اگر چه این نظر هم قطعی نیست. به هر حال نظر قطعی در این باره وجود ندارد.

با سلام

قابل ذکر است که این نوع لباسها برای اولین بار از قرن ۱۳ در France نمایان شد و تا قرن ۱۸ که به تکامل رسید , هیچ نوع سندیتی با فیلسوف بزرگ ابوعلی سینا ندارد

La robe universitaire, également appelée toge universitaire, est le vêtement officiel des universitaires français. Elle est différente selon le grade universitaire ou la fonction académique de celui qui la porte
En France, la robe universitaire fit l'objet d'une réglementation, qui évolua du XIIIe siècle au XVIIIe siècle, jusqu'à ce que Napoléon généralise le type le plus répandu, au lendemain d'une Révolution ayant fait table rase des traditions de l’Ancien Régime.
Ainsi, au milieu du XIVe siècle, la robe longue des docteurs prit une signification plus forte. Les vêtements longs furent abandonnés par la noblesse et la bourgeoisie1.
La tenue courte portée alors fut jugée licencieuse et souleva les protestations du clergé, dont faisaient partie les professeurs. C’est, semble t-il, à ce moment que les docteurs des universités choisirent de conserver leur ancienne robe2.

Concernant le droit, par exemple, le costume des docteurs des facultés de Droit, comme celui des gens de justice, est ancien et traditionnel. On le disait déjà sous le règne de Louis XIV3. À Florence, les docteurs des lois portaient la pourpre et l'hermine4. Benoît XII en prescrit l'usage en France, sans doute pour rehausser le prestige du droit face à la théologie. Par bulle pontificale, en 1336, les docteurs en droit canonique de l'université de Paris, puis, en 1339, ceux de l'université de Montpellier, se virent reconnaître le droit de porter la chape rouge, le chaperon fourré d'hermine, toujours porté par les professeurs actuels, ancêtre de l'épitoge, et un bonnet rond, propre aux docteurs, qui avait la forme du camauro pontifical5.
À compter de la seconde moitié du XIVe siècle, le droit au port de la robe rouge s'étendit aux docteurs en droit romain de ces deux facultés, puis aux autres facultés de droit. À la différence du costume des magistrats celui des docteurs en droit a donc une origine pontificale.
C’est au XVIIe siècle que le costume se stabilisa définitivement. En effet, le costume des docteurs prit sa forme définitive dans la moitié nord de la France et notamment à la Faculté de droit de Paris. Le chaperon fourré se transforma en une épitoge herminée6. Celle-ci ne comportait toutefois qu'un rang de fourrure. C'est seulement Napoléon qui a voulu distinguer les docteurs par trois rangs de fourrure7. L'usage du rabat s'imposa au XVIIIe siècle. En 1804, les différentes disciplines furent individualisées par des couleurs particulières aux disciplines du doctorat : rouge écarlate pour les juristes, rouge cramoisi pour les médecins, amarante pour les scientifiques, jonquille pour les littéraires, violet pour les théologiens, rouge saumon pour les pharmaciens.
En France, la robe universitaire était autrefois portée par tous les universitaires, qu'ils soient enseignants ou administrateurs. Dès son instauration, elle permettait d'auréoler d’apparat la fonction prestigieuse de membre de l’Université, et elle était aussi, et avant tout, un costume officiel « défini par la norme administrative et légalement protégé »8.
Si au XXe siècle la robe était déjà moins portée qu'autrefois, depuis Mai 68, son port fut largement tombé en désuétude, sauf dans quelques universités comme Toulouse, Paris-I, Paris-II ou Montpellier-I ou encore à la Faculté de droit de Rennes. Depuis quelques années, le port de la robe réapparaît progressivement pour les enseignants et administrateurs universitaires. Elle est portée à quelques occasions, comme les soutenances de thèses, les cérémonies de rentrée universitaire ou d'attribution de grades universitaires, de décorations ou de titres honorifiques.
Une toge en drap noir, semblable à celle des avocats, une toque sans galon et une épitoge de la couleur correspondant à leur faculté d'origine, ornée du nombre de rangs de fourrure correspondant au titre obtenu étaient également régulièrement portées par les professeurs de l'enseignement secondaire jusqu'au milieu des années 1960, et peut-être même après, lors de certaines cérémonies, notamment lors de la remise des prix. La tenue des proviseurs était pour sa part réglementée par le décret du 24 décembre 1852


Robe universitaire

..
.

موضوع قفل شده است